Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cette nuit j'ai rêvé de toi

Publié le par srenzo

 

Cette nuit j'ai rêvé de toi

Cristina

 

J'avais dans les mains quelque chose

d'assez gros, foncé

et précieux

 

Comme un œuf

 

Cela nous reliait

 

Et j'avançais parmi les gens

- de ceux à qui on peut parler de tout

en confiance et serein -

pour divulguer cette merveille

 

J'étais heureux

 

Et dans leurs yeux

je lisais qu'ils me comprenaient

 

Toi Cristina tu étais là

 

Dans nos regards qui se mêlaient

intenses et vrais

tu souriais

 

 

 

avr. 2020

Partager cet article
Repost0

Acrostiche

Publié le par srenzo

 

Larguer les amarres ! 

Aiguiser mon regard.

Utiliser le bon outil.

Respirer la campagne.

Ecouter cet oiseau.

Nourrir ma créativité.

Toucher la terre, à pleins doigts !

 

 

 

mars 2020

Partager cet article
Repost0

Révélation

Publié le par srenzo

 

Oui, la poésie me fait vibrer !

Je me régale. À la lecture des grands auteurs,

quand la sève de leurs mots fait naître une émotion.

À trouver le mot juste, accorder une rime,

ou trouver le bon rythme... Ah ! Toucher cet instant !

 

Oui, la musique me transporte !

La main sur la cuisse, battre d'instinct la mesure :

diversité des sons, des rythmes et des voix...

Guitare, chant choral, harmonica ou djembé,

je cherche mon instrument mais ne l'ai pas trouvé...

 

Oui, la photographie m'exalte !

Garder la trace d'un lieu, d'un visage, d'un moment,

chercher le bon cadrage et trouver l'équilibre...

Saisir une attitude, l'expression d'un regard,

déclencher à l'instant qui fait la bonne image !

 

Oui, le cinéma me touche !

Un vieux western en noir et blanc avec John Wayne,

une œuvre de Kubrick, au talent minutieux...

Un acteur, une actrice, qui transmet l'émotion,

sentir couler mes larmes dans une salle obscure...

 

Oui, la bande dessinée me captive !

Sourire toujours aux calembours de Goscinny,

partir dans le monde des lettres avec Philémon,

en prendre plein les yeux en ouvrant un Blacksad,

ou me perdre dans un scénario de Nury !

 

Oui, la scène me galvanise !

Voir jouer, danser, chanter, ou jongler, sans filet,

en ressentir la force et la fragilité...

Vivre le trac, puis m'élancer, dans la lumière,

me découvrir, et goûter aux applaudissements !

 

Oui, la sculpture me fascine !

Le contact charnel de la matière, bois ou terre,

sentir naître une idée et la laisser germer...

Avec quelques outils, façonner de mes mains

et donner corps et âme à une création !

 

Oui, l'architecture m'interpelle !

Décrypter les façades de l'île Feydeau,

explorer les rues aux maisons à pans de bois,

contempler les citadelles du pays cathare,

admirer le génie pur de Le Corbusier...

 

Oui, la peinture, le dessin, m'impressionnent !

Les clairs-obscurs intimistes de Georges de La Tour,

la poésie énigmatique de Magritte,

les formes colorées et fantasques de Miro,

ou les dessins western noir et blanc de mon frère !

 

Oui, et c'est une révélation incroyable :

je m'aperçois sensible à toute forme d'art !

Je suis à mi-parcours de mon chemin de vie,

qui s'éclaire d'un jour enthousiaste et nouveau...

je l'assure, et l'assume: j'ai une âme d'artiste !

 

 

 

mars 2020

Partager cet article
Repost0

La quarantaine

Publié le par srenzo

 

La quarantaine, c'est l'été de la vie !

la pleine force de l'âge

la décennie de l'homme mûr

 

C'est aussi l'âge, paradoxal,

où mon père est parti

où mon frère est parti

 

Et m'y voilà arrivé

moi aussi

à cet âge singulier

 

Pas de « crise » à l'horizon

pas d'inquiétude non plus

juste une aspiration

 

L'envie de choisir mon temps

pour ne plus le subir

et Vivre !

 

Arrêter de prendre sur moi

et dire les choses, simplement

telles qu'elles sont

 

Me centrer sur ce qui me fait du bien

pour m'affirmer dans ce que je suis

et le porter haut !

 

 

 

fév. 2020

Partager cet article
Repost0

Sunday Bloody Sunday

Publié le par srenzo

 

Le grand lit de la chambre d'amis

chez Bon Papa et Bonne Maman

à Sancoins

 

Ces lundis matins de mars

la nuit d'hiver dehors

la chambre froide, et silencieuse

 

Papa et Maman à Paris

chimiothérapie

 

Le cabinet de toilette

et son grand lavabo blanc à deux vasques

les frissons vivifiants

 

Le grand sac noir à fermeture éclair rouge

bouclé pour l'internat

année de première

 

Le magnétophone à cassette de Xavier

branché, sur la table ou sur le lit :

« Sunday Bloody Sunday » !

 

 

 

8 jan. 2020

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>