"Dimanche (caresse-moi)" d'Yves Jamait

Publié le par srenzo


Le week-end dernier avaient lieu "LES RENDEZ-VOUS DE LA PLAGE", le festival musical du printemps à St-Sébastien s/ Loire, juste à côté de Nantes, festival qui a la bonne idée de s'installer sur les bords du fleuve depuis quelques années...

Samedi soir, c'est YVES JAMAIT qui faisait le spectacle... et quel spectacle ! Je ne le connaissais que de nom, avais lu quelques bonnes choses à son sujet, je suis donc allé le découvrir, par curiosité...

J'ai tout simplement pris la plus grande CLAQUE qu'il m'ait été donné de prendre à un concert ! J'ai même dû essuyer un début de larme, sur un titre qui m'a retourné les tripes...

Vêtu de son complet-casquette, et accompagné de son orchestre guitare-basse-batterie-accordéon, il nous a carrément embarqué. 
Sa voix de rocaille et son jeu de scène nous ont raconté ses histoires de vie, par des textes bien écrits et des mélodies tantôt endiablées, tantôt mélancoliques...

Si vous ne connaissez pas Yves Jamait, courez le découvrir,  et ne le ratez pas s'il vient à passer près de chez vous !



en bonus, le texte de sa chanson "Dimanche" (dans la veine "chansons à tripes"):

Le vois-tu venir mon amour
Ce dimanche avec sa gueule moche
Ce cancrelat qui tourne autour
De ce jour triste comme un son d'cloche
Oh temps suspends mes heures de vol
Et couvre mon coeur de patine
Quand la déprime me racole
Que ses maux de passe me chagrinent
Entends-tu la marche funèbre
De cette semaine qui crève
A cette détresse une trêve
Poser ma bouche sur tes lèvres

Caresse moi Caresse moi
J'ai le ventre gonflé de larmes
Ce soir la vie me rétame
Caresse moi Caresse moi
Caresse moi Caresse moi
Ne laisse pas ce jour vieillir
Sans poser avant qu'il n'expire
Tes mains sur moi Caresse moi

C'est un dimanche comme tant d'autres
Qui déjà me vide le coeur
Une petite bête noire se vautre
Impunément sur mes humeurs
J'ai la déprime à fleur de peau
Et l'automne dans les entrailles
Pas une bière placebo
Ne peut soigner ce qui m'entaille
Et toujours la marche funèbre
De cette semaine qui crève
A cette détresse une trêve
Poser ma bouche sur tes lèvres

Caresse moi Caresse moi
J'ai le ventre gonflé de larmes
Ce soir la vie me rétame
Caresse moi Caresse moi
Caresse moi Caresse moi
Ne laisse pas ce jour vieillir
Sans poser avant qu'il n'expire
Tes mains sur moi Caresse moi

Et toujours la marche funèbre
De cette semaine qui crève
A cette détresse une trêve
Poser ma bouche sur tes lèvres

Caresse moi Caresse moi
J'ai le ventre gonflé de larmes
Ce soir la vie me rétame
Caresse moi Caresse moi
Caresse moi Caresse moi
Ne laisse pas ce jour vieillir
Sans poser avant qu'il n'expire
Tes mains sur moi Caresse-moi

Publié dans textes d'auteurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Une de mes collègues m'avait parlé de ce "rendez-vous de la plage" et du concert de JAMAIT. Je l'avais déjà vu une fois en concert et j'aurai vraiment voulu le découvrir dans une atmosphère différente d'une simple salle de concert et puis parce que ce mec a une voix magnifique...<br /> Et la chanson Dimanche est l'une des plus belle de son album...
Répondre