Nous étions installés dans cette jungle douce

Publié le par srenzo

 

Nous étions installés dans cette jungle douce

 

l’air frais de la soirée

 

me chatouillait le dos

 

et la chaleur d’un feu

 

caressait notre table

 

 

 

tu parlais de tes Peurs

 

j’ai dit ne pas comprendre

 

 

 

alors tes yeux se sont figés

 

loin

 

dans le fond des miens

 

 

 

entre tes mots

 

lâchés

 

assénés

 

tes lèvres tremblaient

 

 

 

et moi

 

contracté

 

devant tes yeux mouillés

 

de petite fille

 

 

 

je ne pouvais bouger

 

 

 

nov. 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article