Inanité

Publié le par srenzo

 
Au fil des allées j’ai contemplé, pensif
les tombes serrées alignées
les stèles patinées
affaissées
les épitaphes effacés
sur les caveaux fissurés
oubliés
les tombeaux démesurés
les concessions à perpétuité
abandonnées
 
Sur la pierre la mousse a poussé
et parsemés, ça et là
les nouveaux arrivés
 
Au fil des années les cimetières se remplissent
et les tombes se vident
combien d’hectares encombrés
combien de place gaspillée
pour ces étranges cendriers ?
 
Un sentiment d’inanité
à vous donner envie
d’être
incinéré
 
 
 
30 mai 2001
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article