Couleurs café

Publié le par srenzo

en hommage à Boby Lapointe et son "tube de toilette"

 
C’est l’histoire d’un Blanc, d’un Noir,
D’un Jaune et d’une violette
Dans un café en couleurs
Ou comment au comptoir
On peut perdre la tête
Pour des histoires de cœur
 
Voilà en gros l’topo : le Blanc s’appelle Jo
Y’tient un p’tit bistro, sa vie c’est son bar, Jo                                 BARJOT
 
Alors voilà ce vendredi
Le Blanc Jo range son comptoir
Sauf un gros rouge exprès sorti                                                       EXPRESSO
Pour que Jo noie ses idées noires
« Ma rombière me quitte pour un Jaune »                                       BIERE
Un judoka qui s’appelle Ken
Maint’nant l’judo rend jaloux Jo                                                     JUS D’ORANGE
« Fais gaffe mon gars, j’ai la haine, Ken »                                      HEINEKEN
 
Arrive Violette l’autrichienne
Diablement appétissante                                                                   DIABOLO MENTHE
C’est une autrichienne de Vienne                                                     CHIENNE DE VIE !
Qui a toujours la mine riante
(c’est bien connu, les viennoises rient)                                             VIENNOISERIES
 
Shu le nain jaune fait son entrée
Ch’veux gominés, bleu de colère
Mais le gominé rale et dé-                                                                 EAU MINERALE
Rape et rétif demande un verre                                                          APERITIF
« Quel vin veux-tu Shu, rouge ou blanc ?                                          CHOU ROUGE
Ca f’sait longtemps qu’j’avais pas vu
Ta face de citron pressée dans                                                            CITRON PRESSE
Mon bar ». Shu dit « Sers-moi un jus »
(et la viennoise rit un peu plus)
 
Sur ce voilà le Noir Mehdi
C’est un jeune blanc-bec auvergnat
Le blanc-bec Noir a l’air aigri
Quel choc ! Oh la grise mine il a !                                                     CHOCOLAT
Jo le Blanc est déjà bien noir
S’écrie « Mon bleu d’Auvergne à moi ! »                                          BLEU D’AUVERGNE
Le Noir rit jaune devant l’comptoir
Et d’mande un blanc pour passer ça
(et la viennoise rit aux éclats)
 
Jo est marron, il broie du noir
Il noie dans l’rouge ses bleus à l’âme
Et chauffe à blanc nos deux lascars
Avec ses histoires de bonne femme
Le Jaune voit rouge, un marron part
Comme un coup d’pelle fort asséné                                                   PELFORTH
Jo fait trois tours tel un radar                                                             TOURTEL
Il est groggy, cogne à côté                                                                  GROG - COGNAC
(la viennoise rit de cette volée)
 
Le Noir à demi rassuré                                                                       DEMI
Veut séparer le Jaune du Blanc
Jo se croit sans doute agressé                                                             CROISSANT
Envoie sur les roses l’débutant
Le Blanc soudain se sent très fort
Distribue beignes et pains au deux                                                     BEIGNETS - PAINS
La déconfiture est alors                                                                      CONFITURE
Claire pour les deux couverts de bleus
(et la viennoise rit tant qu’elle peut)
 
Jo se r’tourne alors vers Violette
Diablement appétissante
Avec son rouge aux lèvres cette
Autrichienne est bien aguichante
Alors Jo viole et tue Violette
Pour lui apprendre à rire tout l’temps
La viande occise est moins guill’rette                                                VIANDOX
Maint’nant qu’elle est saignée à blanc
 
Moralité dans un café
On s’laisse griser par les couleurs
Blanc, rouge, jaune, noir dans l’verre et les
Marrons arrosent les bleus du cœur
 
 
 
mars 2001
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article