"Chez Yvonne"

Publié le par srenzo

Rencontres-lectures à la Maison de la Poésie de Nantes
"les cafés"
 
à Sandrine
 
 
Dans mes courtes échappées à Paris capitale
C’est un de ces doux lieux où j’aime m’attarder
Ces matins silencieux où tu m’as délaissé
Pour aller retrouver ta multinationale
 
Dans ton frigo je vois pour calmer ma fringale
Pas vraiment de quoi faire un petit déjeuner
Je descends solitaire au café du quartier
Juste en bas de chez toi sur l’artère principale
 
C’est un bistro breton, le bar de « Chez Yvonne »
Comme chez toi il fait bon, et la patronne chantonne
Un refrain à la mode, une chanson populaire
 
Les habitués passent prendre un verre au comptoir
Et moi devant ma tasse, je revois notre soir
Qui revient comme une ode d’instants simples et sincères
 
 
 
mars 2001
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article