Ce temps que tu veux m'accorder

Publié le par srenzo

à Céline
 
 
Je t’ai dit, pas très adroitement,
Avoir des sentiments pour toi
Tu as répondu, honnêtement,
Que c’était difficile pour toi
 
Trop de choses, encore, dans ta tête,
Qu’auparavant tu dois panser
Tu ne te sens pas encore prête
Pour à nouveau re-commencer
 
Alors je n’ai pas insisté
Bien entendu je comprenais
Depuis, je n’attends rien de toi
Et je m’efforce de rester moi
 
Profiter du mieux que je peux
Du temps que tu veux m’accorder
Sans trop en faire, tel est l’enjeu,
Car pas question de m’enflammer
 
Alors pourquoi ces quelques mots
Couchés comme ça sur le papier ?
Parce que je n’saurais dire tout haut
Ce qu’ici j’ai à te confier
 
Combien j’aime être à ton côté
En chaussettes et jambes repliées
Lors de nos discussions canapé
 
L’éclat de ton sourire
Le galbe de tes lèvres
La couleur et le grain de ta peau
Cette mèche de cheveux
que tu rabats d’un geste
 
Difficile de ne pas s’enflammer
Juste profiter de ce temps
que tu veux m’accorder
 
 
 
mai 2005
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article